Mutuelles et ostéopathie

Procédures et conseils

Principes

85% des mutuelles remboursent les consultations d’ostéopathie. En revanche, elles ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale. De plus en plus de mutuelles remboursent aujourd’hui ces séances car les patients sont nombreux à se tourner vers cette médecine complémentaire. La consultation au cabinet s’élève à 60 euros. C’est une ostéopathe D.O. qui vous recevra pour une consultation d’1 heure, et ayant suivi une formation agréée par le Ministère de la Santé.

Mutuelles et ostéopathie

85% des mutuelles remboursent les consultations d’ostéopathie. En revanche, elles ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale. Je vous fournis une facture avec mes coordonnées et mes identifiants en tant qu’ostéopathe D.O. (numéro ADELI et SIRET) que vous enverrez directement à votre mutuelle afin d’être remboursé facilement. Habituellement les mutuelles remboursent, selon votre forfait, la totalité de la séance 2 ou 3 fois par an, ou 50% des frais avancés pour la séance.

Au cabinet, le montant de la consultation s’élève à 60 euros. Les chèques et les espèces sont acceptés. Il faut savoir que la consultation dure de 45 minutes à 1 heure, et qu’elle est dispensée par une Ostéopathe D.O. exclusive, c’est-à-dire que c’est mon seul métier et que j’exerce cette thérapeutique tous les jours. J’ai suivi une formation complète et sérieuse pendant 5 ans à temps plein, effectuée au Collège Ostéopathique Européen, agréée par le Ministère de la Santé dès 2007, me permettant de prendre en charge les nourrissons, les femmes enceintes, les enfants et adultes de tout âge ainsi que les sportifs. Je suis également membre de l’UFOF (Union Fédérale des Ostéopathes de France). Par mes connaissances approfondies en anatomie, sémiologies, traumatologie, imagerie médicale, orthopédie, … et par mon savoir-faire manuel, j’établis mon diagnostic ostéopathique et traite les désordres qui se sont installés chez le patient. Il est important de s’assurer que la prise en charge est adaptée en ostéopathie et que la pathologie ne relève pas d’un autre domaine de compétences. Le traitement permet de retrouver un équilibre, une vascularisation homogène, une bonne fonctionnalité des structures et aide le patient à récupérer sa capacité d’auto-guérison.

L’ostéopathe a rôle curatif, en cas de douleurs aigues ou chroniques, mais aussi un rôle préventif afin d’éviter les éventuels maux ou blocages comme les lumbagos (lombalgie aigüe, c’est-à-dire une forte contracture musculaire du bas du dos, communément appelé « mal de reins » ou « tour de reins », invalidante, accompagnée parfois de pincement du nerf sciatique ou crural) ou névralgies (douleur sur le trajet d’un nerf car celui-ci se retrouve pincé. Des brûlures ou décharges électriques sont souvent ressentis). Selon votre état de santé, les motifs de la consultation, votre bilan ostéopathique et l’évolution du traitement, votre prise en charge ostéopathique peut nécessiter une à plusieurs séances afin d’optimiser la récupération de votre bien-être à long terme.

Définition des tarifs

Les tarifs des consultations d’ostéopathie sont variables, en moyenne 60€ en région parisienne, et autour de 50€ en provinces. Le prix de la consultation à domicile est plus élevé. En effet, le déplacement au domicile du patient prend beaucoup plus de temps au thérapeute. Il faut penser au stationnement au déplacement de la table d’examen. Pour éviter une trop grande disparité en matière de santé, j’ai choisi de fixer le prix de ma consultation à 60 euros au cabinet afin qu’un maximum de patients puissent en bénéficier, même ceux ne possédant pas de mutuelle. Attention, certaines mutuelles ne remboursent les séances d’ostéopathie que si le praticien est Ostéopathe D.O. (D.O.: Diplômée en Ostéopathie: c’est un label qui certifie la formation sérieuse du thérapeute et la sécurité du patient).

De plus en plus de mutuelles remboursent les séances d’ostéopathie. En effet, les personnes se tournent de plus en plus vers cette médecine exclusivement manuelle pour trouver des solutions efficaces à leurs douleurs. Environ une personne sur trois consulte un ostéopathe, et tous les jours au cabinet des patients découvrent cette médecine alternative. L’ostéopathie a également un but préventif, et en consultant régulièrement (une à deux fois par an selon les patients, leur âge et leurs activités) l’ostéopathie permet d’éviter les blocages, les douleurs, et réalise une diminution des frais médicaux. Par exemple, les lombalgies (douleurs aigues ou chroniques du bas du dos) sont responsables d’un grand nombre d’absences dans les entreprises. Une visite régulière chez l’ostéopathe permet donc une diminution des congés pathologiques dans les entreprises.

Il est onéreux pour la sécurité sociale de se traiter pour des lumbagos à répétition depuis des années ou des lombalgies par des anti-inflammatoires ou des antalgiques, alors qu’en une ou deux consultations d’ostéopathie les blocages ou douleurs peuvent disparaitre. Le rapport coût/bénéfices est encore mal jugé à l’heure actuelle pour que la sécurité sociale mette en place un remboursement, connaissant le déficit actuel de l’assurance maladie.