Pour quels symptômes consulter un ostéopathe ?

L'ostéopathe traite les troubles orthopédiques et locomoteurs, les dysfonctions d'ordre neurologique, les maux de l'appareil digestif, les atteintes du système ORL.

L’ostéopathe est une médecine alternative permettant de traiter les restrictions de mobilités engendrant des douleurs ou blocages dans certaines parties de votre corps. Ces pertes de mobilités surviennent généralement dès la naissance, lors de traumatismes même minimes, avec de mauvaises positions ou en pratiquant des activités physiques.

Parmi les principaux symptômes, on peut citer : Le syndrome du canal carpien,   Le mal de dos,   Les problèmes de sommeil et/ou de concentration.

Les cas traités

- les troubles orthopédiques et locomoteurs ( touchant l’ensemble des organes qui gèrent la locomotion): entorses, tendinites, lumbagos, cruralgies (douleur sur le trajet du nerf crural suite à un pincement de celui-ci), cervicalgies (douleurs localisées au niveau des cervicales), après des traumatismes, en consolidation de fractures, les pertes de mobilités dues aux cicatrices. En savoir plus

- les dysfonctions d’ordre neurologique: névralgies cervico-brachiales (douleur sur le trajet d’un nerf allant dans le bras car celui-ci se retrouve pincé entre les muscles scalènes contractés. Des brûlures ou décharges électriques sont souvent ressentis ainsi que des fourmillements), sciatiques (le nerf sciatique est coincé sur son trajet ou à la sortir de la moelle épinière à cause d’une hernie discale ou d’un tassement vertébral le plus souvent), canal carpien (=nerf comprimé à l’arrivée dans la main, engendrant des pertes de sensibilités ou des fourmillements), syndrome de Morton (nerf comprimé dans le pied, provoquant des fourmillement et perte de sensibilité dans les orteils, le plus souvent le III et le IV), névralgies intercostales, névralgies d’Arnold (Nerf d’Arnold coincé sur son trajet en sortant de l’espace intervertébral au niveau de C2), céphalées (maux de tête) ou migraines.- les maux de l’appareil digestif: hernie hiatale, constipation, colopathie fonctionnelle, acidité gastrique et reflux gastro-oesophagiens, ballonnements.

- les atteintes du système ORL: rhinites, sinusites ou otites à répétition, céphalées, migraines.

Le nourrisson

Pour les nourrissons, les symptômes à noter sont en général:

- une tête tournée en permanence du même côté, à cause d’un torticolis congénital suite à la gestation et à l’accouchement, provoquant une plagiocéphalie fonctionnelle (aplatissement du crâne sur une région localisée avec usure des cheveux et parfois asymétrie du visage). En savoir plus

- des difficultés de succion (sucer et aspirer en même temps) lors de la tétée ou du biberon. Le bébé n’arrive pas à se nourrir correctement ou pas assez, et avale trop d’air en même temps que le lait ce qui lui provoque des maux de ventre et de pleurs associés.

- un tortillement du nouveau-né et des pleurs pendant ou après les biberons ou l’allaitement.

- un membre recroquevillé en permanence suite à la position dans l’utérus. On retrouve des tensions expliquant ce phénomène.

- un sommeil agité.

Une visite de contrôle doit être envisagée aussi suite à une présentation par le siège, à une luxation congénitale de hanche, ou à un accouchement trop long.

Avec la croissance, il est conseillé de consulter en ostéopathie pour:

- les coliques du nourrisson

- les troubles du sommeil

- la poussée dentaire

- lors de l’apprentissage de la position assise, du 4 pattes, ou de la marche.

La femme enceinte

Les femmes enceintes sont souvent sujettes aux lombalgies, aux sciatiques, aux douleurs costales, aux nausées. Ce sont des symptômes pouvant être traités en ostéopathie afin de soulager la future mère, sans crainte pour le fœtus.

L’enfant

Il faut prendre en considération le début de la scolarité et les relations avec les autres enfants, la pratique d’activités sportives, le port de sac lourd.

Il faut être attentif aux plaintes répétées telles que les douleurs au niveau du cou ou du dos, aux maux de tête, au sommeil agité et non réparateur, aux nombreuses chutes et traumatismes. En savoir plus

L’ostéopathe doit aussi être consulté avant, pendant et après les traitements orthodontiques. Il est possible que les adolescents ressentent des cervicalgies (douleurs au niveau du cou) ou des dorsalgies (douleurs dans le dos) en cours de traitement ou après.

Il est possible parfois que les enfants ou adolescents aient des troubles de la concentration, expliqués par les désordres et tensions du corps.

Avec la croissance et parfois un entrainement sportif intensif, l’ostéopathe élimine les dysfonctions ostéopathiques et rétablit l’équilibre physiologique du corps.

L’adulte

Chez les adultes, de tous âges, l’ostéopathie est indiquée pour :

- Les contractures musculaires persistantes, dont les lumbagos (contracture musculaire située dans le bas du dos au niveau des lombaires)

- les lombalgies (douleur au niveau du bas du dos) avec présence ou d’hernie discale (protusion du disque intervértébral avec possible écrasement de la moelle épinière ou de racines nerveuses) ou de tassement vertébral En savoir plus

- les sciatiques (nerf sciatique pincé par une hernie discale ou un tassement vertébral) provoquant des tiraillements derrière ou sur le côté de la jambe

- les cruralgies (pincement du nerf crural par une hernie discale, un tassement vertébral, ou par le muscle psoas) provoquant des tiraillements devant ou à l’intérieur de la jambe.

- les tendinites (inflammation du tendon, suite à un mouvement répétitif, un déséquilibre ostéopathique, un problème dentaire ou une prise médicamenteuse).

- les douleurs cervicales

- le syndrome du canal carpien

- les fourmillements dans les mains

- les pertes de sensibilité dans les membres

- les névralgies cervico-brachiales

- les céphalées (maux de tête) ou migraines

- la névralgie d’Arnold

- le syndrome de Morton (perte de sensibilité au niveau des orteils souvent le 3ème et le 4ème, sensation de chaussure trop serrée)

- les vertiges

- la colopathie fonctionnelle (ralentissement du système digestif provoquant des douleurs abdominales)

- brûlures d’estomac et reflux gastro-oesophagiens

- la constipation ou au contraire un transit trop rapide

- les troubles du cycle chez la femme

- les douleurs costales

- les suites de traumatismes: entorses, suite à la consolidation de fractures

- le sommeil agité et non réparateur, le manque de concentration

- les douleurs aux genoux .

Le sportif

Les sportifs peuvent être disposés à ressentir les douleurs précédemment citées, en particulier les tendinites, les élongations et les contractures musculaires. L’ostéopathie aide à la récupération post efforts et à l’amélioration des performances.