Les formations

La profession d'ostéopathie est réglementée en France depuis 2002 et des décrets sont régulièrement mis à jour pour uniformiser la formation et garantir une pratique sérieuse et sécuritaire pour les patients

La profession d’ostéopathe est réglementée en France depuis 2002 et des décrets sont régulièrement mis à jour pour uniformiser la formation et garantir une pratique sérieuse et sécuritaire pour les patients.

Je suis ostéopathe D.O. et j’ai bénéficié d’une formation au Collège Ostéopathique Européen, agréé par le Ministère de la Santé, en 5 ans à temps plein. J’ai l’habitude de traiter les nourrissons, les femmes enceintes, les sportifs, et les enfants et adultes de tout âge.

La réglementation

L’ostéopathie fut créée en 1874 par Andrew Taylor Still aux Etats-Unis. Elle arriva en France dans les années 1960. A partir du 4 mars 2002, l’ostéopathie est reconnue en France par la loi.

De nombreuses écoles et formations commencent à fleurir (environ 70 en France) avec des formations disparates, et des décrets voient le jour concernant l’agrément de ces formations par le Ministère de la Santé. En savoir plus

En 2007, les décrets d’application de la loi sont publiés :

Décret et arrêté n°2007-437 du 25 mars 2007 relatifs aux actes et conditions d’exercice de l’ostéopathie.

Décret et arrêtés n°2007-437 du 25 mars 2007 relatifs à la formation des ostéopathes et à l’agrément des établissements de formation.

Il existe dorénavant un quota du nombre d’heures d’apprentissage et de pratique pour qualifier la formation dans les écoles de sérieuse et sécuritaire pour les patients. Et de nombreux étudiants se tournent vers ces formations dorénavant réglementées et reconnues par l’Etat. Les formations se multiplient et les promotions augmentent leur effectif. De très nombreux ostéopathes sortent chaque année des écoles, mais ont malheureusement des difficultés à vivre de leur art. En effet, la population française est encore fébrile. Plus de 10000 ostéopathes sont sortis des écoles depuis 2007. Dès 2012, on constate une diminution des étudiants intéressés par l’ostéopathie à cause des difficultés pour s’installer. Le nombre de patients par ostéopathe a diminué de moitié depuis 2007.

Les décrets de 2007 ont été révisés en 2014. Décret n° 2014-1043 du 12 septembre 2014 relatif à l’agrément des établissements de formation en ostéopathie .

De nombreuses écoles ne pourront plus dispenser la formations d’ostéopathe. Les formations deviennent plus homogènes. En effet, les critères sont dès à présent (liste non exhaustive):

- 5 ans de formation après le baccalauréat

- 4850 heures de formations dont minimum 1500 heures de pratique clinique

- minimum 150 consultations validées par les étudiants en fin de cursus

- une formation dispensée par des enseignants avec un minimum de 5 ans d’expérience.

A l’heure actuelle, de plus en plus de patients choisissent de consulter un ostéopathe pour trouver des solutions pérennes à leurs douleurs. Ils s’orientent vers les médecines alternatives ou médecines douces. On estime que 25% de la population française voient un ostéopathe tous les ans, et qu’environ 48% ont déjà consulté dans leur vie au moins une fois.

Les écoles

Depuis le début de l’ostéopathie en France, la formation est très disparate. Effectivement, nous observons des différences du temps d’apprentissage des matières théoriques et une inégalité du nombre de consultations de pratique clinique. En savoir plus

On recense environ 70 écoles de formation en ostéopathie en France dans les années 2010. Certaines dispensent la formation en 3 ans et d’autres en 5 ans. Certaines apprennent l’approche crânienne ou viscérale et d’autres non, hors nous savons que tout est lié dans le corps et il est impensable de dissocier les viscères ou la sphère crânienne du reste du corps pour pouvoir prendre en charge correctement un patient dans sa globalité. Ce sont les principes fondamentaux de l’ostéopathie. Il existe même des « stages » en quelques week-end pour devenir soi-disant ostéopathe. Cela dévalorise les professionnels ostéopathe D.O. exclusifs qui ont eux reçu une formation complète, à temps plein en 5 ans, avec un minimum de 4200 heures de formations théoriques et pratique et un minimum de 500 consultations réalisées en fin de cursus.

Il existe donc dorénavant, un agrément établi par le Ministère de la Santé, homogénéisant les formations et rejetant celles qui n’ont pas lieu d’être. Ainsi, il est estimé à 40% le nombre de formations qui devront fermer leurs portes.

La formation en ostéopathie démarre après le baccalauréat. En général, l’admission dans les écoles se fait sur dossier. Il existe parfois un concours en première année. Ce sont des écoles privées. Le coût est élevé, il faut compter de 7000 à 10000 euros par an. Le nombre d’heures d’apprentissage théorique est de minimum 4200 heures, au cours desquelles il est enseigné l’anatomie, la physiologie, la sémiologie (étude des pathologies et de leurs symptômes), la traumatologie, l’orthopédie, la rhumatologie, la radiologie, la psychologie… Les cours sont dispensés par des médecins ou des ostéopathes confirmés. Il existe également un très grand nombre d’heures de pratique. Dans un premier temps, les étudiants s’exercent entres eux, puis ils travaillent dans une clinique ostéopathique auprès de patients venus de l’extérieur. Ils commencent alors leur expérience professionnelle avec un minimum de 500 heures en clinique. Les étudiants participent aussi à des événementiels sportifs.

Il existe une sorte de label permettant de reconnaître les ostéopathes ayant reçu une formation sérieuse garantissant la sécurité du patient: Ostéopathe D.O. Cela signifie que le praticien a bénéficié d’une formation avec un minimum d’heures d’enseignement et de pratique et qu’il apte à prendre en charge chacun, tout en leur apportant son savoir-faire et ses connaissances.

Demander des informations

Carine Lejetté

Envoyer un mail

Carine Lejetté

Ostéopathe D.O.
Agréée par le Ministère de la santé

  • Votre nom *

  • Votre e-mail *

  • Votre prénom *

  • Téléphone *

Votre message

Anti-spam